Grignotage

5 règles d’or pour éviter de grignoter

Principes d’alimentation bien-être, 30 semaines de menu jour après jour, rituels feel good, exercices pour se tonifier, « Healthy Life : the book » semble bien être la nouvelle Bible pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps.

Comment se nourrir, se dépenser et se chouchouter pour se plaire et retrouver de l’énergie ? C’est à cette question que cette anthologie répond de manière cash et pragmatique. Avant même de se lancer dans les menus qui nous accompagneront dans notre parcours bien-être, ce livre revient sur la base : comment bien faire ses courses, quels sont nos alliés, comment manger en conscience mais aussi… comment éviter de craquer ? Voici 5 règles d’or :

1. Commencer sa journée par le petit déjeuner

Ce repas est indispensable pour éviter les grignotages dans la journée. Le petit dej n’est pas votre truc ? Alors emportez une collation à consommer en milieu de matinée : un fruit frais et quelques amandes par exemple.

2. Structurer ses repas

Entrée + plat + dessert = la formule gagnante pour être rassasié durablement

3. Le goûter, pas que pour les enfants !

Un laitage, un fruit frais, une compote sans sucre ajouté… à 4 heures, de quoi ne pas grignoter en préparant le souper.

4. Ne pas zapper les féculents

Quinoa, semoule, riz semi-complet, quinoa, boulgour, sarrasin, pâtes cuites al dente, patates douces, topinambours, maïs… les féculents sont assez nombreux pour varier des traditionnelles patates à l'eau… et de sérieux alliés. On pense aussi aux légumineuses qui ont le chic de tenir au corps : lentilles, pois chiches… Tous les experts le disent : ce n’est pas en se privant qu’on y arrive. Par contre, on peut réfléchir à la manière dont on consomme et à garder en tête que tout est lié.

5. Boire

Avoir de l’eau à portée de main, c’est top pour l’effet coupe-faim.

Derniers conseils pour le grignotage malin

Qu’on se le dise : on ne va pas se flageller non plus. Par contre, on peut prendre le réflexe de se poser la simplement question "ai-je réellement faim ?" quand notre ventre crie famine. Si ça gargouille là en bas et que la faim dépasse l’envie psychologique, alors mangeons pardi ! Et tentons d’apporter à notre corps autre chose que des calories vides. Exemple : un fromage blanc nature, des fruits rouges, quelques tomates-cerises, des pruneaux…

Healthy life : The book by Mon cahier, aux éditions Solar