Supermarché

Février sans supermarché : comment réussir le défi

Plusieurs alternatives accessibles à tous existent.

Depuis quelques années, l'initiative suisse "Février sans supermarché" est proposée en Belgique.

Le principe : passer un mois sans mettre les pieds dans un supermarché de la grande distribution. Avec comme objectif de trouver des alternatives et de favoriser le circuit court.

Les conseils pour y arriver

Si l'action semble contraignante, elle est tout à fait réalisable si on s'organise bien. Voici quelques conseils pour relever le défi :

  1. Faire une liste des endroits à visiter : le boucher, le boulanger, la ferme du coin, la petite épicerie... Où devez-vous vous rendre pour tout acheter ? En établissant une liste, vous pouvez organiser vos trajets et ainsi, perdre moins de temps.
  2. Acheter local : rendre visite à votre épicier vous permettra de tisser du lien et d'encourager les produits de saison et de chez nous.
  3. Privilégier le vrac et le zéro déchet : cela vous permettra d'acheter les quantités nécessaires et d'éviter ainsi le gaspillage. Tout en limitant vos déchets.
  4. Tester des recettes : il va forcément falloir adapter vos menus pour cuisiner des repas avec ce que vous trouvez. Il sera également plus compliqué de trouver des plats préparés. C'est donc l'occasion de vous mettre aux fourneaux !
  5. Pas de pression : faites de votre mieux. Si vous craquez et retournez dans votre supermarché, ce n'est pas grave. L'idée est de tenter le défi et surtout de réfléchir à votre consommation et aux alternatives qui s'offrent à vous.

Accessible à tous, vraiment ?

On peut s'interroger sur la faisabilité d'une telle action. Certains ont le sentiment que les alternatives aux supermarchés sont plus chères. Il est vrai que si on souhaite maintenir notre train de vie et nos habitudes alimentaires, cela risque de nous coûter extrêmement plus cher : chez le boucher ou à la ferme du coin, vous ne bénéficierez pas des mêmes promotions que dans votre supermarché classique.

Cependant, en changeant ses habitudes (consommer moins de viande, changer ses menus, privilégier les aliments de saison etc.), on peut tout à fait s'en sortir financièrement. Cela demande simplement plus d'efforts.

Retrouver les habitudes du confinement

Lors du premier confinement en mars 2020, les commerces de proximité ont vu leur chiffre d'affaires bondir. Les citoyens privilégiaient le circuit court pour éviter de croiser trop de monde dans les grandes surfaces. De nombreux petits producteurs ont investi pour répondre à la demande.

Malheureusement, cette bonne habitude s'est un peu perdue depuis lors et les petits producteurs se sentent une nouvelle fois délaissés. L'action "Février sans supermarché" est une façon d'y revenir en douceur.

Le test du coopératif

Ce mois de février est également l'occasion d'essayer les magasins coopératifs. Le principe ? Accéder à des produits de qualité, à des prix accessibles à tous en s'engageant à travailler 3h par mois dans le magasin. C'est du donnant-donnant !

En ce mois de "Février sans supermarché", plusieurs magasins coopératifs proposent aux non-membres de tester le concept :

Le temps de l'info : février sans supermarché, les alternatives
07.02.2022
Le temps de l'info : février sans supermarché, les alternatives