Campagne belge

Donner un coup de pouce aux régions touchées par les inondations

Vis mon village se concentrera cette année sur la situation qui reste encore très délicate dans les villages sinistrés…

La Fondation Roi Baudouin a été créée en 1976 pour améliorer les conditions de vie de la population. Elle a pour but de soutenir des projets qui permettent de tendre vers une vie meilleure chez nous, mais aussi à l’étranger.

La fondation réalise cet objectif au travers de plusieurs programmes : justice sociale et pauvreté, enseignement, santé, environnement et climat ou encore culture. Parmi les opérations menées cette année, la fondation a donné le coup d’envoi de la onzième édition de l’opération Vis mon village.

"C’est effectivement un appel à projets qui existe depuis une dizaine d’années maintenant", nous explique Yves Dario, coordinateur de projets à la Fondation Roi Baudouin. "Le but, c’est de soutenir des projets citoyens qui favorisent le vivre ensemble dans les communes rurales de Wallonie. L’idée est de favoriser et de valoriser la solidarité, le dynamisme local en se basant sur les actions des villageois eux-mêmes."

Cette année, l’opération a une visée toute particulière : les régions qui ont été touchées par les inondations en juillet dernier.

"L’appel a vraiment voulu entrer en résonnance avec les élans de solidarité qui ont été développés à l’égard des sinistrés des inondations. Avec la ministre wallonne de la ruralité [Céline Tellier, NDLR], cette année, on a décidé de se concentrer sur un soutien aux communes qui ont été les plus touchées. On sait que, plus que jamais, les habitants des communes rurales touchées par les inondations vont avoir envie d’initiatives de proximité, positives, porteuses d’espoir. L’idée, c’était de pouvoir donner un coup de pouce aux citoyens qui ont envie de rebooster leur village cette année."

Plus de 1,4 million d’euros ont déjà permis de mettre 346 projets sur les rails depuis la création de l’opération Vis mon village en 2012.

"Il y a des espaces de rencontre et de jeux extérieurs, des plaines de jeux, des espaces numériques, des fours à pain collectifs, des parcours-découverte basés sur l’histoire du village ou pas, des spectacles culturels, des pièces de théâtre créées par les citoyens, la réalisation de podcasts vidéo, la création de radios locales, de potagers partagés… Vous voyez, c’est un large éventail de projets qui peuvent être soutenus par Vis mon village !"

Chaque projet recevra une somme maximale de 5 000 € ; l’enveloppe globale est de 200 000 €. Vous avez jusqu’au 8 mars pour introduire votre projet auprès de la Fondation Roi Baudouin. Les projets retenus seront connus pour la fin mai.