Bières santé

Baptêmes étudiants : une charte plus contraignante à l'avenir

Après les nombreux incidents survenus en début d'année, la charte de l'Ares va être revue.

Le début d’année académique a été marqué par plusieurs incidents et drames survenus lors des baptêmes d’étudiants. Des événements qui ravivent la réflexion sur le folklore estudiantin et ses excès.

Socle commun

Pour encadrer ce type d’activités, une charte a été rédigée en 2020 par l’Ares, l’Académie de recherche et d’enseignement supérieur en Communauté française. Le but était d’offrir un socle commun à toutes les institutions. Elle stipule que chaque étudiant est libre de participer ou non à des activités de baptêmes. Et elle interdit certaines choses, comme les traitements dégradants, les attentats à la pudeur et les propos racistes.

Evolution

Cette charte n'est pas contraignante, cependant elle va être renforcée. Tout ce qui concerne les cas de harcèlement, ainsi que les abus d'alcool, y seront repris.

Par ailleurs, la ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Glatigny va organiser une table ronde, qui réunira les cercles étudiants, les autorités académiques, les bourgmestres et des experts psychosociaux.

Explications dans "Le temps de l'info" avec Laurent Despy, administrateur de l'Ares.

10.11.2021
Ecoutez "Le temps de l'info"