Télécommande

Le temps de l'info : publicités, santé et espace

Pour cette dernière semaine de Temps de l'info d'août, trois sujets principaux : la pub à la télé, dans l'espace où on retrouve aussi des astéroïdes… Sans oublier notre santé et l'influence du smartphone.

Des publicités bientôt obligatoires en télévision

Alors que les téléspectateurs consomment de moins en moins de publicité sur la télévision linéaire, l'opérateur flamand Telenet va proposer dès la fin septembre à ses abonnés des pages de pubs impossibles à zapper. La décision sera appliquée différemment entre les programmes enregistrés et les replay. Pour l'heure, seul Proximus a annoncé que des discussions étaient en cours pour adapter cette demande du secteur sur sa plateforme Pickx.

Lâcher son smartphone est bénéfique pour la santé

Le smartphone nous est pratique pour tout un tas de choses : un accès instantané à plein d'infos, une connexion directe à notre entourage personnel et professionnel. Mais le smartphone peut être aussi néfaste pour notre santé au niveau de nos hormones. Dès lors, déconnecter de temps à autre ne peut être que bénéfique pour notre corps.

L'espace, futur terrain de jeu des publicitaires

Faire sa publicité dans l'espace ? Ce sera bientôt possible ! Une startup canadienne va lancer un satellite en collaboration avec SpaceX. Celui-ci pourra diffuser de la pub sur un écran. Il diffusera de la publicité, mais aussi des œuvres d'art. À la clé : pas de réclame dans le ciel, mais une diffusion de l'image sur le web.

L'appendice aurait un lien avec la longévité des mammifères

Longtemps, l'utilité de l'appendice est resté une énigme... Mais depuis quelques années, on en a appris davantage sur son rôle dans notre système digestif. D'après une récente découverte française, les mammifères qui disposent d'un appendice vivent plus longtemps que ceux qui en sont dépourvus.

Et si un astéroïde frôlait la Terre d'un peu trop près ?

Il existe un risque (très minime) qu'un astéroïde vient frôler d'un peu trop près notre planète d'ici 2300... Heureusement, la NASA travaille sur le sujet et testera un dispositif spatial avant la fin de l'année. Le but n'est pas de faire exploser l'astéroïde, mais de le faire dévier de sa trajectoire.