Carottes

2 initiatives belges anti-gaspi !

À l’échelle mondiale, 1/3 de la production alimentaire n’est pas consommée. Le gaspillage a lieu tout au long de la chaîne : production, récolte, conditionnement, transport, stockage, distribution, et enfin chez les consommateurs. De plus en plus d’initiatives voient le jour pour lutter contre ce fléau, à l’image de Loony Greens et So Ugly So Tasty.

Ces deux projets sont portés par des femmes entrepreneures belges qui ont en commun une quête de sens dans leur travail et sont parties du même constat : ce gaspillage est indécent au vu des ressources, de l’énergie et du travail nécessaires pour obtenir des denrées gâchées, sans parler de la faim dans le monde. Elles décident alors de récupérer des fruits et légumes invendus, difformes, tachés ou non calibrés, pour en faire de délicieux produits. 

Tatum et Salomé, pour Loony Greens, s’attaquent aux légumes pour faire des soupes et veloutés : pour l’instant, elles se fournissent une fois par semaine auprès de 3 agriculteurs bio wallons, et transforment elles-mêmes les légumes dans une cuisine partagée à Bruxelles. Pour aller au bout de la démarche zéro déchet, les soupes sont vendues en bocaux consignés. Leur gamme contient 5 recettes établies par un chef. Celle aux carottes et tomates a tant de succès qu’il a fallu trancher : 100 % saison ou un peu de tomates et beaucoup de carottes sauvées dans un premier temps ? Il s’agit de tomates belges surgelées lorsque c’était la saison, mais Tatum et Salomé ont à cœur d’élargir leur gamme dès qu’elles le pourront afin de bien respecter les saisons : il est important pour elles d’être les plus cohérentes possible.

Jéronime, pour So Ugly So Tasty, utilise des fruits pour faire des confitures aux saveurs délicates et originales. Elle s’approvisionne auprès de 2 magasins locaux, bio et non bio, d’un producteur de fraises (en saison), mais aussi de particuliers ayant un surplus dans leur verger, ou tout simplement en glanant elle-même, comme pour les châtaignes : du 100 % produits frais, sa gamme s’adapte à ce qu’elle récupère.

So Ugly So Tasty inclut également un volet social, puisque le but, à terme, est de former des personnes en situation de handicap pour la production des confitures. Le succès du crowdfunding de novembre 2020 a permis d’équiper la cuisine pour l’adapter dans ce but. La prochaine étape sera de trouver de nouveaux magasins et producteurs locaux partenaires.

Ces deux projets sont récents mais prometteurs : en à peine quelques mois et malgré le contexte sanitaire, So Ugly So Tasty et Loony Greens ont réussi à susciter de l’intérêt, créer des partenariats, et sauver plus d’une tonne de fruits et de légumes. Les soupes de Loony Greens sont déjà disponibles sur leur site internet ainsi que dans 4 points de vente : At Home (brasserie) à Rhode-Saint-Genèse, By Amandine Poli à Ixelles, au Vert Chasseur à Uccle et Bio Sauvage à Etterbeek. Quant à So Ugly So Tasty, vous pouvez déjà découvrir leur savoir-faire sur le site internet et vous inscrire à la newsletter pour savoir quand les confi tures seront disponibles. C’est imminent!

Article Bioinfo écrit par Caroline Bouchez, Coach zéro déchet farwaste @farwaste sur les réseaux.