Netflix

3 séries Netflix « Women Power »

Quand les femmes gèrent les évènements de la vie en y faisant face coûte que coûte pour préserver leurs enfants, en avançant quoi qu’il arrive... Voici 3 séries qui mettent le Women Power à l’honneur.

Article écrit par Elodie Hubin

Working’ Moms

Cette série diffusée au Canada depuis 2017 est disponible sur Netflix depuis février 2019. Je suis tombée sur cette série au début de mon congé maternité en mai 2019 et je viens d’achever la 4ème saison, 1 an plus tard. Gros coup de cœur.

Ces jeunes mères de familles conjuguent leur nouveau statut de maman, leur vie de couple et leur carrière. Bienvenue dans la réalité de la société actuelle ! Elles font face au patriarcat, aux discriminations, à la misogynie et à la difficulté quotidienne d’être parents. Amies dans la vie elles se retrouvent  aussi dans un groupe de paroles de jeunes mamans avec une animatrice complètement décalée pour répondre à toutes leurs questions d’après grossesse. 

Des profils très différents, de Kate, la jeune cadre montante, qui est aussi la productrice de la série,  Anne la psy qui galère avec sa première fille pré-ado, Frankie en couple homo et en pleine dépression post-natale, et Jenny dont le compagnon est père au foyer. 

Ici, pas de faux semblants, on balance la vérité, être mère c’est beaucoup de frustrations pour souvent peu d’épanouissement, c’est le message que veut faire passer la productrice. Mais attention avec humour et dérision avec au final une grande fierté de gérer malgré tout et d’obtenir satisfaction. Les personnages sont attachants et on s’y retrouve dans un quotidien ponctué de ras-le-bol, fatigue, grand écart entre travail, vie de couple, famille, et situations cocasses. 

Le tout est parsemé de tromperie, mensonges, licenciements, familles recomposées, problèmes éducationnels, et décisions déchirantes.

  • Ce qu’on aime : Tout leur tombe sur le coin du nez, mais elles assurent et finissent toujours par trouver une solution. Elles ne sont pas toujours dans un bel état, mais on apprécie le fait d’avouer que vouloir tout avoir est définitivement compliqué, elles ne se laissent pas abattre. Le côté, mieux vaut en rire qu’en pleurer. 
  • Ce qu’on aime moins : Envolés les clichés de famille parfaite, si vous n’aviez pas encore d’enfants vous voilà refroidi. Ceci dit il faut en avoir pour apprécier la série comme il se doit. 

Rendez-vous l’été 2021 pour la saison 5 

Synopsis : À la fin de leur congé maternité, quatre mères retournent au travail et doivent apprendre à jongler avec les enfants, les patrons, l'amour et la vie à Toronto.
 

Dr Foster

« Regarde Dr Foster, un femme trompée qui devient complètement dingue et parano après avoir découvert que son mari la trompe.  » C’est ce que m’a dit une amie pour m’inciter à regarder cette série britannique.

Dès le premier épisode on est dans le doute, un cheveu blond sur son écharpe ? Qui n’a jamais eu de soupçons ? Cette série de 2015 a été adaptée en France récemment sous le titre : Infidèles. C’est l’histoire de Gemma Foster, une femme brillante, forte et charismatique qui est trompée par son mari mais qui d’abord veut en être sûre. Elle ne lui dit rien et commence une investigation sans précédent, en essayant de le prendre sur le fait. Hyper captivante, un peu malaisante, cette série tord-boyaux va vous mettre dans un état empathique très fort et vous rendre par moment irascible face à tant d’affabulations, manipulation et mauvaise foi masculine. Même moi, j’ai cru jusqu’au bout ce n’était pas possible. 

Mais voilà tout se brise, ses croyances, ses amitiés, et même sa carrière, elle envisage le pire. Qui est cet homme qu’elle ne connait pas ? Elle a un fils, et pour lui elle doit garder la face. Ce pré-ado doit encaisser ces histoires d’adultes et perd pied lui aussi. Jamais elle ne se laissera écrasée et elle aura soif de vengeance, l’amenant souvent à frôler la psychopathie. Une montagne russe émotionnelle, entre amour et haine. 

  • Ce qu’on aime : l’intrigue très prenante, et la façon dont elle va se venger vous fait ressentir une certaine satisfaction. Gemma est très intelligente, donc plutôt vicieuse. Les femmes savent être machiavéliques quand elle sont trahies, mais ça je ne vous l’apprends pas. 
  • Ce qu’on aime moins : Le côté sans fin. Il revient à la charge, elle hésite, elle l’aime, elle le déteste et vice-versa. La fin est pour le moins inattendue mais complètement à côté de la plaque. C’est ainsi que s’achève la saison 2. Pas de happy end…

L’actrice étant impliquée dans plusieurs autres projets, la saison 3 n’a pas été confirmée…

Synopsis : Tout le monde dans le village fait confiance au docteur Foster. Mais la vie de la mère de famille est sur le point d'exploser lorsqu'elle apprend que son mari entretient une liaison avec une jeune femme depuis plusieurs mois. Débute alors pour elle une véritable descente aux enfers qui va la mener très loin...
 

Dead to me

Dead to me est une série américaine qui comporte 2 saisons. C’est l’histoire de Jane qui a perdu son mari écrasé par un chauffard, introuvable suite à un délit de fuite. Elle porte sa famille à bout de bras, gérant sa carrière, ses 2 fils, ses états d’âme, sa douleur, et son obsession de retrouver l’assassin de son mari. Elle participe à un groupe de parole sur le deuil et y rencontre Judy avec qui elle va se liée d’amitié et reprendre goût à la vie peu à peu. Mais c’était son compter sur le lourd secret qui a amené Judy dans sa vie…S’en suit un long je t’aime moi non plus, où les deux femmes se rejettent et se retrouvent, n’arrivant pas à se défaire de leur relation fusionnelle mais toxique. Elles sont toutes les deux complètement écorchées vives, Judy étant elle-même embarquée dans une situation plus que compliquée. Jane découvre aussi tout un tas de choses surprenantes sur son défunt mari qui la laisse complètement désorientée. À moitié barge et colérique, hyper cynique et sarcastique luttant sans cesse contre ses démons, elle tente tant bien que mal de garder le cap en espérant un futur meilleur. On ne peut que s’attacher à un personnage qui doit faire face à un flot d’évènements et d’émotions en ayant pas le droit de perdre la raison. 

  • Ce qu’on aime : Mensonges, trahisons, meurtres, passions, un cocktail explosif qui vous tient en haleine. Des personnalités fortes, et des retournements de situations surprenants. De l’empathie pour cette mère de famille, et surtout pour ses enfants. L’inclusion de la spiritualité et des synchronicités pour le côté un peu « magique ».
  • Ce qu’on aime moins : Quelques intrigues tirées par les cheveux, le scénariste s’est un peu laissé aller. Le coté larmoyant et vulgaire, les crises de larmes et les « fucks » sont innombrables. Je ne suis pas une vertueuse extrémiste, loin de là, mais l’incitation à l’alcool est plus que scandaleuse. Et pour finir le petit côté malédiction inextricable. Même si on peut remarquer une note d’espoir, un peu plus de joie serait la bienvenue ? 

Synopsis : Une veuve recroquevillée sur sa douleur et une excentrique qui cache un terrible secret se lient d'une forte amitié...

Pas encore de confirmation pour la saison 3. Patience donc.

Et oui rien dans la vie n’est acquis, et il faut en permanence faire des compromis, s’adapter, évoluer, rester humble et se réinventer, car tout peut basculer à tout moment. Famille, carrière, amis, amour, il n’est jamais simple d’être une Super Woman, mais cela en vaut toujours la peine. Pas vrai ? Dédicace à toutes celles qui mènent tout de front malgré les aléas de la vie ! 

Bon visionnage !