avdv coeur 040522

Abercrombie & Fitch : un docu édifiant sur sa face cachée

La réalisatrice Alison Klayman dépeint comment des pratiques inqualifiables ont plongé une grande enseigne de prêt-à-porter dans la tourmente.

Comment une stratégie qui prônait l’élitisme et l’exclusion a-t-elle pu perdurer aussi longtemps dans cette grand enseigne de prêt-à-porter ? C’est en partie la question soulevée par un nouveau documentaire baptisé Abercrombie & Fitch : Une marque sur le fil. C’est véritablement l’envers du décor que cette passionnante enquête vous propose de découvrir.

Un ancien PDG pointé du doigt

Le film montre les raisons de l’ascension fulgurante et du déclin soudain d’Abercrombie & Fitch à la fin des années 90 et au début des années 2000. Il met à la fois l'accent sur la façon dont elle construit sa renommée sur la base d’une clientèle plutôt (très) aisée. Surtout, il livre des informations stupéfiantes sur la façon dont l'ancien PDG Mike Jeffries avait fait des jeunes blancs, au physique impeccable, son unique cible marketing, en dénigrant, par la même occasion, toutes les autres.

Des méthodes d’un autre temps

Au cœur du documentaire, on découvre alors des allégations de pratiques discriminatoires à l'encontre de personnes de couleur. Il y a l'exemple frappant de cette femme qui n'a pas été embauchée dans un magasin parce qu'elle portait un hijab. Qu’il s’agisse des publicités de l’époque ou de l’accoutrement ses anciens vendeurs, c’est véritablement un idéal de beauté étriqué que la marque semble vouloir imposer à la société.

Abercrombie & Fitch : Une marque sur le fil est à découvrir sur la plateforme Netflix

Et pour en savoir plus, (ré)écoutez À vous de voir :

Abercrombie & Fitch : Une marque sur le fil
26.04.2022
Abercrombie & Fitch : Une marque sur le fil