Tate McRae - She's all I wanna be (Clip)

Tate McRae prône le selflove avec “She’s all I wanna be”

Fini de se comparer via les réseaux sociaux !

Après le succès de "You Broke Me First" qui a atteint le million de vues sur TikTok, la chanteuse canadienne Tate McRae continue d'exceller grâce à son nouveau titre "She's all I wanna be", un titre qui annonce fort probablement la sortie d'un futur album dont la date n'a pas encore été dévoilée.

À l'aube du printemps et des futurs régimes qui apparaîtront dans les magazines, l'artiste arrive juste à temps pour remettre les pendules à l'heure avec un message sur l'acceptation de soi

"She's got everything that I don't have"

Ça nous est toutes et tous arrivé, et peut-être (sûrement) encore maintenant. Les réseaux sociaux sont certainement bénéfiques pour beaucoup de choses, mais ils accentuent peut-être aussi cette jalousie et ce regard que nous portons sur l'autre. Se comparer sur Instagram ou sur TikTok est devenu presque inévitable. 

" Tu veux la fille avec la taille fine", "Elle a tout ce que je n'ai pas" ... voici les quelques paroles que vous pourrez entendre sur ce nouveau single. C'est frappant (et triste) de se dire que ces pensées sont universelles. Avec ce titre, Tate McRae démontre bien que même en étant une star, on n'échappe pas à ces petits démons qui nous trottent en tête. 

"Cette chanson est à propos de s’inquiéter, mais s’inquiéter à propos de soi et de trouver les personnes autour de nous qui nous font nous sentir bien, le plus complet, le plus heureux" confiera-t-elle dans une interview.

Elle raconte que "She's all I wanna be" a été écrit après avoir passé des heures à scroller sur Instagram, à se comparer aux autres filles. Elle était arrivée ce jour-là complètement déprimée au studio. "Je détestais tout à propos de moi et j'ai voulu écrire à propos de ça." expliquera-t-elle.

Lorsque des artistes font passer des messages d'acceptation de soi, on applaudit. C'est important, et même essentiel, de célébrer la différence et l'unicité de chacun.e. 
Par contre, là où note l'effort de Tate McRae d'avoir demandé à des danseurs d'origines et de genres différents de figurer dans son clip, on pourrait se demander pourquoi elle n'aurait pas pousser l'inclusion jusqu'au bout en montrant des morphologies différentes.

C'est le seul petit bémol qu'on pourrait lui donner, mais on vous laisser juger par vous-même. 

De la balade au punk 

Pour l'annecdote, "She's all I wanna be" devait être une ballade en piano-voix toute simple et assez mélancolique, mais Tate McRae raconte que personne n'avait vraiment accroché avec cette version. Du coup, elle rebondit en proposant une version un peu plus punk et plus rock (aux petits airs d'Avril Lavigne), et ça claque. 

Les sentiments de jalousie et de colère sont illustrés grâce aux guitares électriques est illustré grâce aux guitares électriques et aux batteries, on adore !

Retrouvez toutes l'actualité musicale sur Chérie, en DAB + ou sur le web !