The Lemon Spoon

Une conférence avec des leaders de tribus amazonienne ?

Carolina de Lemon Spoon nous explique l'événement du mardi 9 novembre à Bruxelles.

Dans quelques jours un échange aura lieu entre l’auteur-conférencier Arnaud Riou et 4 leaders et activistes autochtones d'Amazonie de l'Association Jiboiana autour des sagesses ancestrales. De quoi sera-t-il question exactement ?

Il s'agit d'une rencontre entre Arnaud Riou et quatre leaders d'Amazonie. Arnaud débutera en présentant la prophétie de l'aigle et du condor. Une prophétie selon laquelle nous rentrons dans une période de cinq cents ans qui marque la rencontre entre les peuples du sud, de l'Amazonie, du Brésil, de l'Arizona et les peuples du nord, les peuples du monde moderne. nous quittons l'ère de l'aigle pour rentrer dans l'ère du condor. Il est dit que dans cette prophétie il est temps pour nous d'écouter le message de nos ancêtres, des peuples premiers et des gardiens de la terre pour que l'humanité retrouve son harmonie. Puis Arnaud et les quatre leaders échangeront sur la période actuelle en terme d'écologie, de vie quotidienne, comment les chamans et les leaders des tribus d'Amazonie peuvent nous enseigner la sagesse. Ils transmettront leur témoignage et leur expérience. Ils chanteront des chants sacrés et d'ouverture du coeur pour renforcer le lien car le chant est un mode d'enseignement très fort chez eux. Nous finirons par un temps de questions réponses avec le public.

L'autre date à ne pas manquer est le rassemblement qui aura lieu le jeudi 11 novembre devant le parlement à 12h. Ils auront besoin de soutien car c’est tellement important qu’il y ait une grosse mobilisation des gens auprès des leaders et activistes autochtones contre le MERCOSUR. C’est lié au projet de loi du gouvernement PL490 qui va retirer toute protection des terres autochtones pour les ouvrir aux exploitations économiques : monocultures de soja sans fin, gigantesques fermes de bétail, projets miniers, barrages destructeurs comme l’a été celui de Belo Monte.. Venez nombreux pour les soutenirs à préserver leur environnement, et par conséquent le nôtre !

L’an dernier, c’est une superficie record de 258.000 kilomètres carrés de forêt qui a disparu, principalement au Brésil. La situation est donc plus que dramatique et une association en particulier est associé à cet échange du 9 novembre. Peux-tu m'en dire un mot?

Il s'agit de l'Association Jiboiana qui oeuvre toute l'année pour aider les tribus qui seront présentes à la conférence, dans leur vie quotidienne en créant des puits, en aidant à la pisciculture, et autres projets. La seconde association Terre Anima a pour vocation d'aider la transmission de sagesse des peuples premiers au monde moderne. Elle aide les populations locales, en Inde, au Tibet, en Amazonie. 

 

A qui seront versé les fond récoltés avec les entrées de cette soirée?

Les fonds seront utilisés directement pour des projets sur place en Amazonie. Notamment cinq projets sur lesquels nous travaillons avec les leaders : La création de puits, la création de deux bassins de pisciculture, la création d'une mangrove pour le village Pataxo qui est victime de pollution, et également les aider à marquer leur territoire en faisant venir des géomètres et des métreurs pour matérialiser les limites.

Pourquoi The Lemon Spoon a souhaité prendre part à cet event?

Depuis le covid, nous avions cessé d’organiser des conférences, mais nous avons toujours persévérer pour maintenir l’activité de sensibilisation aux enjeux sociaux et environnementaux via le digital. Lorsqu’Arnaud Riou nous a téléphoné la semaine passée pour les aider à organiser cette conférence en dernière minute à Bruxelles, il nous a semblé évident de le faire tant les valeurs que nous véhiculons vont dans le sens de ces associations. C’est aussi l’occasion de reconnecter physiquement, un moment de rencontre hors écrans. Et puis ce n’est pas tous les jours que les chefs de tribu d’Amazonie viennent à nous, et c’est un honneur de pouvoir les accueillir, entendre les messages qu’ils ont à nous faire passer par rapport à leur réalité de terrain là-bas de laquelle nous sommes très éloignés. Je suis persuadée que leur simple présence et participer à leurs rituels le soir de la conférence, ne pourra que remplir de bonnes énergies tout Bruxelles, et éveiller un peu plus les consciences des citoyens occidentaux. 

Pour participer à l'évènement : c'est par ici.