Fête des morts

2 novembre : mieux comprendre la fête des morts

Que ce soit en Belgique ou au Mexique la fête des morts est célébrée différemment à travers le monde.

Halloween, Toussaint, fête des morts : la fin du mois d'octobre et le début du mois de novembre sont chargés en célébration.

Les origines d'Halloween

Le 31 octobre, il s'agit de la fête d'Halloween. D'origine anglo-saxone, la tradition s'étend ces dernières années et est de plus en plus célébrée chez nous.

Au départ, l'idée était de célébrer Samain, le dieu de la mort. Cette nuit-là, les défunts rendent visite aux vivants. On dépose du coup des offrandes devant les portes pour apaiser les esprits.

Halloween vient de l’expression All Hallows Eve, qui signifie "veille de la Toussaint".

Célébrer tous les Saints

Le 1e novembre est donc bien la fête de tous les Saints. La Toussaint est une célébration catholique pour honorer les saints et les martyrs.

Elle n'a pas toujours été fêtée le 1e novembre. A l’origine, elle a été instituée le 13 mai 609, jour où le Panthéon à Rome a été transformé d’un temple païen en une église.

Mais par la suite, en 835, l’Eglise a voulu contrer la fête païenne d’Halloween et a déplacé la Toussaint le 1e novembre.

Fête des morts : incontournable au Mexique

Enfin le 2 novembre, nous célébrons les défunts. Les catholiques se rendent se jour-là sur la tombe de leur proches disparus pour les fleurir et se recueillir. Bien évidemment, cette tradition s'étend au-delà des catholiques.

Au Mexique, El dia de los muertos est un mélange entre traditions aztèque et catholique. Depuis plus de 3000 ans, les Mexicains célèbrent ce jour dans la joie. La mort n'est pas vue comme la fin, mais comme le début d'un voyage.

Les festivités mexicaines démarrent le 31 octobre et se poursuivent lors des deux premiers jours de novembre. Traditionnellement, les Mexicains dressent des autels en honneur de leurs proches décédés. Ils se rendent dans les cimetières pour décorer les tombes, jeter des pétales de fleurs au sol et allumer des bougies. Certaines familles cuisinent les plats favoris de leurs défunts.

Selon les croyances, ces jours-là, les âmes des défunts rejoignent les vivants pour faire la fête, avant de retourner dans leur tombe. El Dia De Muertos est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'Unesco.

02.11.2021
Ecoutez le temps de l'info